Les composites permettent un soudage de haute précision entièrement automatisé

Les composites permettent un soudage de haute précision entièrement automatisé

Inrotech A/S fabrique des robots de soudage entièrement automatisés, conçus avec précision et efficacité pour offrir des solutions de haute technologie. Plusieurs types de composites jouent un rôle capital dans la construction de ces robots.

Les robots de soudage sont principalement destinés au secteur de la construction navale. La qualité et la durabilité constituant deux facteurs particulièrement cruciaux pour ce secteur, les robots de soudage sont soumis à des exigences exceptionnelles. Ils ne doivent pas seulement intégrer une technologie de pointe permettant un soudage de haute précision, mais également résister aux environnement dans lequel le soudage est effectué, notamment une chaleur extrême et des rayons UV. C'est pourquoi il est primordial que ces robots soient fabriqués dans des matériaux conservant leur forme dans ces conditions. Ces matériaux s'allient à la technologie pour garantir que ces robots puissent fournir le maximum de précision et d'efficacité qu'on attend d'eux.

Domaines d'action

  • Des matériaux résistants
  • Stabilité thermique et résistance aux UV
  • Matériaux de construction
Les composites permettent un soudage de haute précision entièrement automatisé

Protéger les dispositifs de balayage de pointe est essentiel

Christian Ryrberg Schmidt, ingénieur en mécanique chez Inrotech, explique que des matériaux très résistants sont nécessaires pour plusieurs des pièces des robots de soudage :

Inrotech Foto1 610X100mm

« Beaucoup de pièces de nos robots de soudage sont à grande proximité du bain de fusion, un milieu très agressif. Le matériau dans lequel les composants sont réalisés doit satisfaire à ces exigences très spécifiques ».

Christian Ryrberg Schmidt, Ingénieur en mécanique chez Inrotech A/S

Il s'agit notamment des composants protégeant les télémètres des robots, qui sont pour Christian Ryrberg Schmidt l'un des éléments centraux de ces derniers :

« L'élément primordial de nos robots de soudage est leur télémètre : grâce à une méthode de balayage avancée, il scanne chaque pièce avant que le soudage même ne commence. Le robot peut alors planifier l'exécution de la soudure en mettant en place un programme de soudage, après quoi il est prêt à souder. C'est une étape cruciale du processus, car c'est ce qui va garantir que la soudure est correctement réalisée, le télémètre doit donc toujours parfaitement fonctionner. Pour protéger le télémètre lors du soudage, nous avons opté pour des plaques de protection en G-Etronax EP 11. À proximité de la flamme de soudage, la température et le rayonnement UV sont extrêmes, et le matériau de soudage liquéfié peut projeter des particules. Nous avons choisi le G-Etronax EP 11, car il résiste à tout cela haut la main ».

Christian Ryrberg Schmidt

Ingénieur en mécanique chez Inrotech A/S
Les composites permettent un soudage de haute précision entièrement automatisé

L'Etronax pour des tolérances accrues

Toutefois, un télémètre ne suffit pas pour obtenir un bon résultat. Toutes les pièces du robot contribuent à obtenir un résultat parfait, comme par exemple le bras tenant le pistolet de soudure :

« Le pistolet de soudure place la baguette en fonction du programme de soudage mis au point au moyen du télémètre. C'est un travail de précision, la baguette doit être maintenue en place à un dixième de millimètre près. Il est primordial que le bras tenant le pistolet de soudure soit à la hauteur, c'est pourquoi il doit être réalisé dans un matériau qui puisse résister à la chaleur, aux UV et à la déformation. Nous utilisons l'Etronax MF, qui respecte tous ces impératifs, tout en étant léger et très résistant à l'usure. C'est le matériau de construction idéal ».

Christian Ryrberg Schmidt

Ingénieur en mécanique chez Inrotech A/S

La qualité avant tout

Inrotech a fabriqué ses premiers robots en 2010, et leurs composants fonctionnent toujours de manière optimale aujourd'hui. En raison des stricts impératifs de qualité en vigueur dans le secteur de la construction navale, chaque soudure est analysée au moyen d'un dispositif de balayage. Inrotech estime qu'un soudeur qualifié fournit environ 40 % de soudures utilisables dans le même délai où un robot en fournit 95 %. Si la durée du processus de soudage reste la même, qu'il soit effectué à la main ou par un robot, il existe une différence significative : un robot peut enchaîner les cycles de soudage sans pause, tout en fournissant un résultat très précis d'excellente qualité. Un résultat qui entre autres est possible grâce au choix des bons matériaux.

Les composites permettent un soudage de haute précision entièrement automatisé

À propos d'Inrotech A/S

Fondée en 2010, Inrotech fournit des robots de soudage de haute technologie aux industries lourdes, en particulier le secteur de la construction navale.

Vous avez des exigences bien particulières ?

Willy N. Kristensen

Area Sales Manager

Autres exemples

Exemples concrets